La municipalité s’entête dans la dégradation du service public et la casse du personnel !

tract d’appel au 1er juin 2016

Encore une fois, le personnel s’est mobilisé fortement le 23 mai pour exiger des représentants de la municipalité au Comité Technique qu’ils ne votent pas la suppression de la prime d’installation et des congés de préretraite.

Pourtant, la municipalité empêche le personnel de s’exprimer en fermant les portes de la mairie. Le Comité Technique s’est réuni dans des conditions non conformes. (modification du lieu au dernier moment sans en informer les représentants du personnel).

Pour nos syndicats, le Comité Technique n’a donc pas voté la suppression de la prime d’installation et des congés de pré-retraite ! Ces points ne peuvent légalement figurer à l’ordre du jour du prochain conseil municipal.

L’entêtement du maire et du maire-adjoint au personnel

est un acte politique irresponsable.

La dégradation majeure du service public déjà dénoncée au CM précedent ne fait que s’amplifier chaque jour tant nos conditions de travail sont dégradées.

C’est un recul social inédit dans une municipalité dite gauche.

La précarisation de nos emplois va grandissante, fins de contrat non justifiées, charge de travail en augmentation, retard dans le paiement des payes et des heures supplémentaires, baisse de la subvention du COS, pour n’annoncer que celles là…

Le vote de ces mesures, la baisse de 10 % du budget du COS sont la marque obsessionnelle d’un management punitif du personnel

Soyons massivement présents

AU CONSEIL MUNICIPAL

POUR QUE CELA CESSE !

Nous avons demandé une interruption de séance

Mercredi 1er juin devant la mairie à 18 h 30

tract d’appel au 1er juin 2016

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :