Remplacement des congés maternité : première victoire vers l’égalité professionnelle !

Début 2015, notre syndicat FSU demandait à ce que la disposition prise par la Direction générale des services dans un note diffusée à l’ensemble de l’encadrement, actant le non-remplacement systématique des congés maternité, soit supprimée.

Cette demande, réitérée en plusieurs occasions (08 mars, présentation du budget) et intégrée au cahier des revendications porté par l’intersyndicale FSU-CGT-FO-CNT, dès le début du mouvement de grève des agents de la ville, avait finalement fait l’objet début 2016 d’un engagement oral de l’Adjoint au personnel à étudier au cas par cas chaque départ en congé maternité.

Depuis, nous attendions cependant la mise à jour de la note signée du Directeur général des services entérinant cette décision. C’est chose faite depuis le 29 juin 2016.

La note relative à la “maîtrise de la masse salariale et le fonctionnement des instances de gouvernance de l’emploi”, stipule désormais que “toutes les demandes de remplacement pour congé maternité font l’objet d’un examen spécifique et seront traitées sans attendre le délai de 4 mois” (en deçà duquel le remplacement temporaire est exclu).

Nous nous félicitons de la formalisation de cette décision.

Même si le remplacement systématique des congés maternité n’est pas encore à l’ordre du jour, cette première inflexion vient conforter notre lutte en faveur d’une égalité professionnelle réelle au sein de notre administration !

Encore une fois, seules des mesures volontaristes et la lutte contre les stéréotypes pourront garantir l’égalité entre les femmes et les hommes dans le cadre de la nouvelle gouvernance sur la gestion de l’emploi souhaitée par la municipalité.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :