Pourquoi nous ne participerons pas au Comité Technique du 30 janvier 2017

Vendredi en fin d’après-midi, nous avons adressé le courriel suivant à M. Molossi, Maire-adjoint au personnel avec copie à M. Bessac, Maire de Montreuil :

Monsieur Molossi*,

Nous avons bien reçu votre courrier relatif à votre refus de reporter le CT prévu le 30 janvier et portant sur la réorganisation de la DGA Domaine Public-Environnement-Bâtiments-Tranquillité Publique  et donc de ne pas répondre à notre demande de report formulée dans notre lettre ouverte CGT-FSU.

Sans revenir sur les motivations de votre refus (les concertations ont eu lieu, la création de la mission (il y a donc un début et une fin) “Cellule de prévention et de gestion des risques et des crises majeures” passe le 20 février….) et sur les propositions du DGS de nous recevoir pour nous faire un point sur la concertation, nous constatons que le dossier contient 39 pages + organigrammes, que beaucoup d’agents ont été informés et non concertés, que les fiches de postes restent à travailler.

Par ailleurs, nous constatons que la municipalité ne répond pas à notre demande très argumentée de respecter le statut, suites aux changements imposés à plusieurs cadres concernés par les réorganisations qui sont à l’ordre du jour des CT du 30 janvier et du 20 février.
Soit vous avez des griefs à reprocher à ces cadres et il vous appartient de respecter la procédure disciplinaire afin qu’ils puissent se défendre et nous les accompagnerons, soit vous avez des vraies missions à confier à ces cadres respectant leur cadre d’emploi et dans ce cas vous devez demander un avis à la CAP pour demande de mutation comportant changement de situation.
En dehors de ces modalités, nous sommes dans l’arbitraire et la subjectivité, situations qui se terminent bien souvent par le départ de l’agent pour une autre collectivité.

Pour les raisons évoquées ci-dessus, nous ne participerons pas au CT du 30 janvier ainsi qu’au CT du 23 janvier reporté, qui doit lui faire suite,  pour examiner le tableau des effectifs sur lequel tous les représentants du personnel ont voté contre le 23 janvier faute d’avoir obtenu une dissociation de vote sur la partie avancement.
* copie au maire de Montreuil destinataire de la lettre ouverte CGT-FSU

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :