Non à un marché de dupes !

Qui a pu glisser l’idée au maire et à son adjoint au personnel que les agents de Montreuil et leurs syndicats pourraient accepter de perdre leurs acquis pour financer la titularisation d’agents sous contrat ?

Comment le maire-adjoint au personnel, Frédéric Molossi a-t-il pu nous proposer 50 mises en stage en 2016 sans aucunes conditions le lundi 14 mars, et nous annoncer le lundi 21 mars, juste après le séminaire de la majorité municipale, 80 mises en stages … MAIS en supprimant la prime d’installation versée lors de la mise en stage, les congés de pré-retraite de 1 à 3 mois après 10, 20 ou 30 ans d’ancienneté, et en amputant la subvention du COS de 10% ???

La suite dans notre journal : grain de sel mai 2016

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.