Plan de titularisation : 2017

Après les  brutales «négociations sociales» de l’année dernière qui avaient abouti à la mise en stage de 82 agents de catégorie C mais assortie de la perte de plusieurs acquis (suppression des congés de pré-retraite et de la prime d’installation de 2000 euros, baisse de la subvention au COS), c’est un euphémisme de dire que nous étions très circonspects lors des rencontres que nous avons eues avec la municipalité et la DRH sur cette question fin 2016 et début 2017.

La municipalité refuse toujours de s’engager sur un vrai plan pluriannuel avec des tranches annuelles de titularisations fixées en amont mais s’engage à ce qu’il y ait une négociation chaque année et lie le nombre d’agents à titulariser au budget.

Pour notre syndicat FSU, plutôt que de revendiquer un nombre d’agents à titulariser, nous revendiquions la mise en stage du plus grand nombre sans mesure de régression sociale en prenant en compte qu’il reste plus de 300 agents sur un grade de catégorie C accessible sans concours !

La proposition faite par la municipalité de titulariser 80 agents en 2017 sans mesures régressives et avec les mêmes critères qu’en 2016 (date d’ancienneté à la ville, présence continue, appréciation sur la manière de servir) va dans le sens d’une résorption du volume actuel à l’échéance de 2020.

Nous en prenons acte.

Comme nous prenons acte qu’une négociation doit s’ouvrir pour aborder la situation des agents du CCAS à presque 50 % non-titulaires.

Mais nous revendiquons avec force  que la prime de 2000 euros soit de nouveau versée par la municipalité afin d’aider nos collègues précaires à s’installer

Cette prime n’est vraiment pas un luxe au vu des prix exhorbitants des loyers et de la cherté de la vie à Montreuil et en proche banlieue !

Il a été fait également bilan de l’application de la loi Sauvadet et des sélections professionnelles (entretiens) qui permettent la mise en stage d’agents sur un grade accessibles normalement sur concours (catégorie B et A majoritairement). 35 agents ont été mis en stage.

La Loi Sauvadet ayant été prolongée pour 2 ans jusqu’en mars 2018, 49 agents de la ville et 6 du CCAS sont éligibles aux sélections professionnelles.

Nous avons validé la proposition municipale de passer ces postes sur 2017 (29 ville et 3 CCAS) et 2018 (20 postes ville et 3 CCAS) afin de permettre aux agents ayant échoué en 2017 de repasser leur entretien de sélection professionnelle en 2018.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :